La review du livre dans SAMAJ est arrivée

This book, an anthropology of labour in Indian society, is an outcome of Arnaud Kaba’s M.Phil. thesis defended in 2010.1 It deals with ‘fair trade’ as a recent model of production often idealized but also criticized as it has been sometimes used as a simple marketing tool by companies. Taking Dharmabari, a tea garden plantation located in Darjeeling as a case study, the objective is to study this specific management instrument and its social consequences. Deployed over 6 km2 and employing 1000 workers, Dharmabari is considered a medium size plantation in the area. It has been run as a family business since its creation at the end of the 19th century. Since the ‘fair trade’ label is supposed to benefit labourers, the author undertakes to examine the correlation between this particular model of production and the improvement of the living conditions of labourers in Dharmabari. Taking his cue from earlier studies of tea garden plantations, Arnaud Kaba starts with the premise that the plantation is a ‘closed system of exploitation’ (p.20). His research involves studying ‘the interactions between different groups with divergent interests (trade unions, workers,management) within the plantation’ (p. 19), and situating them in an historical perspective. The case material is based on two fieldwork visits (three months each) conducted in 2009 and 2010, during which the author was a member of a volunteer project in the plantation.

La suite ici

Séminaire des doctorants du CEIAS

La prochaine séance du séminaire des doctorants du CEIAS aura lieu le lundi 24 octobre de 17h à 19h, en salle 662 dans les nouveaux locaux de l’EHESS (190 avenue de France, 75013 Paris).

Arnaud Kaba viendra présenter son ouvrage récemment publié sur les plantations de thé du commerce équitable à Darjeeling, présentation qui sera discutée par Nicolas Lainé.

Arnaud Kaba

Présentation du livre : « Les réalités du commerce équitable : l’exemple d’une plantation de Darjeeling »

Cette intervention développera dans un premier temps les thèmes centraux de ma recherche de master qui a fourni le matériau pour produire ce livre : la question des conditions de vie des ouvriers et de la configuration des rapports au travail dans le contexte particulier de l’économie des plantations, celle de la régénération d’une structure de domination patronale dans un contexte contemporain et enfin celle de l’importance du « bien social » comme enjeu de pouvoir. J’évoquerai ensuite plus en détail les conditions dans lesquelles s’est déroulé mon terrain, m’attachant en particulier aux nombreux écueils que j’y ai rencontrés, ainsi que quelques difficultés qui se sont posées au moment de la rédaction, notamment au niveau de mon positionnement politique. Je parlerai enfin de l’évolution de mes recherches, qui m’ont par la suite conduit à m’intéresser aux métiers de la métallurgie à Bhopal, Madhya Pradesh.

Présentation du livre au salon du livre sur l’Inde, les 22 et 23 Octobre à la mairie du XXème arondissement.

Ce week-end se tiendra le premier salon du livre exclusivement consacré à l’Inde, l’Inde des livres, avec l’appui de l’ambassade de l’Inde du ministère des affaires étrangères, et de l’Institut Français de Pondichéry. Il y aura des présentations de livres, bien sûr, mais également des tables rondes, des projections et des expositions. « Les réalités du commerce équitable » y sera bien évidemment présent, et je ferai une séance de dédicace samedi à 14 heures. Je participerai également à une table ronde sur la société indienne à 15h. Venez nombreux!

Parution du livre : « Les réalités du commerce équitable : l’exemple d’une plantation de Darjeeling »

Bonjour et bienvenue sur ce blog,

C’est avec joie que j’annonce la parution de mon premier livre : « Les réalités du commerce équitable : l’exemple d’une plantation de Darjeeling » chez l’Harmattan. C’est le fruit d’une enquête de terrain menée sur deux ans, à l’origine pour la rédaction de mon mémoire de Master. J’y réalise l’étude anthropologique d’une plantation de thé du district de Darjeeling dans laquelle j’ai passé environ cinq mois. Cette dernière a la particularité d’être convertie au commerce équitable et d’accueillir des touristes occidentaux, qu’elle associe à des programmes de tourisme solidaire.

Dans cette ouvrage, je réalise tout d’abord une ethnographie qui détaille les différentes étapes de la fabrication du thé, les relations entre les ouvriers et l’encadrement, leur vie dans les villages de la plantation et enfin les stratégies que développent les familles pour trouver des moyens de subsistance auxiliaires. J’ai ensuite enquêté sur la vie syndicale de la plantation et sur l’évolution des conditions de vie de ses ouvriers pour essayer de savoir en quoi la conversion de cette exploitation au commerce équitable avait pu (ou souvent n’avait pu) les faire évoluer. J’analyse finalement le système de gouvernance de la plantation et j’essaie de montrer comment cette conversion à un système marchand dit « alternatif » avait permis à ce système de se perpétuer tout en se modernisant.

Pour fêter ça, une vidéo de Doc Savage, mon héros préféré, qui est bien évidemment LE modèle intemporel pour tous les anthropologues, voyageurs curieux archéologues et autres aventuriers de la science qui parcourent le monde à la recherche du savoir et de la vérité !

A bientôt !